Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 ]

Sujet : Changements

Le silence sale et étrange glissait sur le sol
Sa sœur la taisure criait de toutes ses dents d'acier
Et si le bruit le plus noir en rêves répand ses morsures
On pendra la muse sans cœur et aux ailes sombres par les pieds

Au plus haut du jour de lune le voile est souillé
Au plus grand bruit de l'histoire j'ai tracé une récrimination
Et quand les espaces se font murs où l'on marche la lèvre mouillée
A la grande barque de baies rouges j'ai calmé mon cœur en cette saison

Ô sentiments de tous bords moi l'amertume je vous regarde
Quand la syntaxe et la plaie font aux jeunes le regard hagard
Il y a tant de plaines si lourdes à remettre dans la nuit
L'assassin meurtrissant l'enfant a bien le droit à l'affreux seau de pluie

Gardes lentes des mains croisées entre quatre vérités et une condamnation
Parler dans le silence cette pluie noire fut aussi pour toi
Garde ce sommeil en ce grand chemin de coutures et d'onctions
On ne dort pas mieux qu'un mort dans son tombeau couronné de marbre et de soie

Ô lente fatigue douce humaine des vents
La musique joue aux humains levants
Mémoire tu vit comme vivent les feuilles des arbres
Petite sève tu dures lentement ô idées impalpables

Vent qui gronde comme la colère d'un chat roux
Cœur comme je ne sais plus le silence fut de perles
Averse de petite mémoire je durerai comme se réveille le merle
Venin si tendre ô vents qui n'appelez que les filles du courroux

Messages [ 1 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.