Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 2 ]

Sujet : Eloge des Ténèbres

Tu es l'obscur que nulle lueur ne pénètre
Tu es la force que le niais ne peut connaître
Tu es la bile de l'agneau qui ne peut paître

Tu es le Yin qui de Yang n'a pas
Le portail accueillant tous les rebuts du trépas
Mais aussi l'impasse qui emmure les cavernes
Tu scintilles sur un monde "clair" et pourtant si terne
Tu hantes tous les bois et aussi tous les temples
Quand d'autres te fuient moi toujours je te contemple

Tu es la source d'où se puise mon aura de damné
L'énergie négative, le malsain de mon âme
La fureur vengeresse des anges condamnés
La douleur que produit sous la chair une froide lame

L'étendard de justice de tous les insurgés.
Infini, terrifiant, intense, rude et sauvage.
Le poison du monde que rien ne saurait purger
Aucune lumière, aucune foi, aucun mirage

Ciel profond de nuit dénué de tout astre
Tu nous présages un si charmant désastre
Car tu es la genèse et tu seras la fin
Tu précèdes le monde et seras son déclin

Tous te lancent des pierres, te menacent au flambeau
Tous jurent, hardis, qu'un jour ils t'auront en lambeaux
Qu'ils essayent donc et voient tout le dégât que peut faire
Une entité divine forgée d'un noir éther

Dernière modification par GötterDämmerung (17/03/2015 18:03:30)

2

Re : Eloge des Ténèbres

Sombre comme j'aime.

Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé par le désir de changer de lit. (Baudelaire)
http://poesiejulienr.over-blog.com/

Messages [ 2 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.