Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 2 ]

Sujet : Doux rêves

Premier essai



Aussi sûr que la vie nous mène droit à l'amour,
Cet amour si soudain sème trop souvent la mort.
Un linceul fait dans un si doux velours
Exhale la douleur que tant d'âmes déplorent.
Dévoilant tout d'abord d'innombrables délices,
Qui laisseront place à d'immondes supplices.
Ignorant les suppliques des coeurs pourrissant,
Il s'évade, si fier des amants flétrissant.
Un esprit en détresse qui arbore sa carcasse
Avec honte et dégoût, évolue tête basse.
Envahi de tristesse, s'y installe sans bruit
L'émotion bienfaitrice de la vie qui s'enfuit.
Il savoure le désir si ardent de l'acier,
En rêvant de la tendre beauté de la corde.
Il brûle lentement au sein de ce brasier
En écoutant les sons que la vie désaccorde.
Le geste sûr et rapide de cet acte mûri
Le froid de la lame en sa viande pourrie.
Les fluides se libèrent accompagnant l'âme
Qui admire un spectacle réputé trop infâme.
Un sourire se grave à jamais sur ces lèvres,
Serein, il semble en savourer la fièvre.
Tête haute il avance au milieu de l'abîme.
Les démons se délectent du courage sublime.
De sa tombe il contemple l'hypocrite tristesse,
De ceux qu'il exècre, qui le blessaient sans cesse.
Désormais il transperce leur plus sombre faiblesse
Les encourageant à goûter son ivresse.
"Toi, jeune être que le monde à détruit!
Rejeté par cette masse dont tu es bien le fruit!
Accorde-moi l'ultime force du sinistre mouvement,
Qui libère la puissance chassant tous les tourments!
Dans ma tête se terre ce désir si brûlant,
C'est le plomb salvateur en mon crâne éclatant!
Innocence, je vous quitte, à jamais je vous laisse!
Que mes traces sur vos murs pour toujours vous agressent!
Je vous vois créatures ignobles des cieux,
Bénies par la sainte verge des témoins de Dieu!
Maudissez ma carcasse au moment de cette messe!
Je vous hais... fièrement je le confesse!
Que mon sang vous apporte la douleur éternelle!
Que ma perte soit une déchirure cruelle!
Laissez-moi me décomposer en ce suaire,
Pour que ces vers soient témoins de mes rêves suicidaires!

"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul" Montaigne

Re : Doux rêves

Le fait que le texte ne soit pas découpé me gêne un peu dans ma lecture.
Je ne sais sur quel rythme danser...
Pour ainsi, de ce texte, profiter.

七転び八起き

Ichi-go
Ichi-e

http://500px.com/Kierfot

Messages [ 2 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.