Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


(Page 1 sur 2)

Pages 1 2 Suivant

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 à 15 sur 25 ]

Sujet : *Echap*

Don't worry Be happy



.................................................................................................................................



Si le passé te répugne,
si le futur t'effraie,
si le présent ne t'attire pas plus.
Si la simple vision d'une faux,
d'un feu, d'une fenêtre ou d'une lame,
te remplit d'espoir.
Ta place n'est plus en ces lieux.
Vois tu ma main?
Aperçoit tu la lumière?
Agrippe toi! Suis la!
Ne la lâche plus.
Sens tu cette chaleur t'envahir?
Non, ne regarde pas derrière toi.
Oublie tes souvenirs.
Entends tu les oiseaux chanter ton nom?
Non ne te retournes pas!
Gouttes tu à ces odeurs de prairies enivrantes?
Non! n'ouvres pas les yeux.

La voix se tut. Le train s'arrêta. Le sang irriguait la terre, la vapeur s'en élevant.
La chair collait aux roues.



.................................................................................................................................



Une enfant à la fenêtre jouait
Lorsqu'elle aperçut cet homme blaffard.
Le train s'arrêta dans un crissement.
L'agitation ne touchant pas l'enfant.
L'homme semblait blanc tant il faisait noir,
Une pale auréole l'enveloppait.

Les parents de l'enfant semblaient surpris.
Il n'y avait sur le quai que des branches,
où le vent soufflait, sous la lune blanche.
Lorsque , au loin, on entendit ce cri.
On se redressa alors, attentifs,
cherchant l'auteur du bruit et son motif.

L'image de notre homme sur le quai,
Telle de la buée se dissipait.
La petite fille lui tendait la main,
Les larmes aux yeux, et un sourire gamin.
Bien qu'il fut tout à fait hors d'atteinte,
Elle espéra ôter cette contrainte.

La silhouette s'effaça tout à fait
En ôtant à l'enfant cette lueur.
Incertain bonheur, souvent effacé...



.................................................................................................................................



Une prison, un asile, un Enfer.
Un choix à faire.
Une mort sociale, mentale ou de la chair.
Une vengeance nécessaire.



.................................................................................................................................



L'amour est si proche de la haine
que l'on s'y perd parfois.
Mais je peux affirmer sans trop de peine
ni d'erreur que toi
mon amour, oui toi mon aimé
je te hais.



*Suppr* *Impossible de supprimer Fichier* *Suppr* *Impossible de supprimer Fichier* *Suppr* *Impossible de supprimer Fichier* *Suppr* *Impossible de supprimer Fichier* *Suppr* *Impossible de supprimer Fichier* *Suppr* *Impossible de supprimer Fichier*

*Le systeme a planté* *envoyer un rapport d'erreur*



.................................................................................................................................

Dernière modification par the-hedgehog (02/11/2011 00:25:04)

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Re : *Echap*

C'est drôlement joli, je suis fan.
Est-ce de toi ?

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

Re : *Echap*

merci
Oui c'est de moi

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Re : *Echap*

pourrais tu me dire celui qui te plait le plus et pourquoi s'il te plait ?

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Re : *Echap*

L'amour est si proche de la haine
que l'on s'y perd parfois.
Mais je peux affirmer sans trop de peine
ni d'erreur que toi
mon amour, oui toi mon aimé
je te hais.


Personnellement, c'est ce que je préfére.
Ils sont tous très beaux mais celui ci me touche particulièrement, du vécu entre autre. Aussi parce que c'est un peu comme une sorte d'amour passionnel qui finit en haine, court, intense mais tout est dit.
Très réussi. Bravo.

Re : *Echap*

Merci beaucoup !
Je pense quon a tous une petite histoire d'"amour" qui a finit comme ca

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Re : *Echap*

Cet écrit est magnifique .. on y sent la douleur, la détresse, la souffrance, la mort .. l'enfant dans l'innocence .. j'aime beaucoup! et tes mots s'enlignent parfaitement sur les lignes ...

Vivre à même l'éternité, c'est vivre au jour le jour.

Re : *Echap*

Je pense quon a tous une petite histoire d'"amour" qui a finit comme ca

Je dirai que "petite" c'pas le mot.
Mais j'aime vraiment la façon que tu as eu de retranscrire cela!

Re : *Echap*

Le second est mon préféré. Le premier est jolie et les mots sont bien choisis, mais le manque de rime et le vers qui n'ont pas le même nombre de syllabe ça me gène noel-1 .

Fuck the World and Everybody on It!

http://poemedejakez.centerblog.net

Re : *Echap*

Uuuuh! La vieille école.
L'essentiel pour moi c'est d'avoir un sentiment qui se dégage lorsque je lis un poème, voit une oeuvre et là qu'il y est des rimes ou que ce soit moche n'a aucune importance c'est que l'artiste a du talent!

Re : *Echap*

En fait, moi je crois que ce sont les émotions qui font la poésie .. et qui la rendent belle!!

Vivre à même l'éternité, c'est vivre au jour le jour.

Re : *Echap*

Merci Mademoiselle.
Mon avis rejoins le tien, et au moins c'est clair, tout le monde comprends!

Re : *Echap*

He bien merci a tous les trois
@ le fils de lilith : a la base je voulais au moins le faire rimer puis j'ai choisi de le garder entierement destructurer car la personne qui m'a inspirée n'a jamais respecté aucun schéma ;) désolée si cela peut gener !

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Re : *Echap*

Les émotions n'ont aucun style ni rimes .. pourquoi alors faudrait-il qu'il y ait un style, quel qu'il soit, derrière? Ce sont les mots qui donnent les vivrations .. mais j'aime les styles aussi, faudrait pas se tromper .. quoique je n'en ai aucun !!

Vivre à même l'éternité, c'est vivre au jour le jour.

Re : *Echap*

Désolée demoiselle mais a mon sens tu as ton style et je l'aime bien. quant a sa définition je ne pourrais te la donner mais les émotions qui ressortent suffisent selon moi a nous le montrer ne serait ce qu'en partie

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Messages [ 1 à 15 sur 25 ]

Pages 1 2 Suivant

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.