Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 6 ]

Sujet : defouloir 2

Dans une chambre close, elle endort la morale
Entre les draps blancs, les secrets pourissent
Elle crache sur les moeurs, le commun, le banal
Elle crache sur le correct pour oublier les supplices

Et l'eau de Collogne, nouée à la vaseline
Ca sent l'adltère et l'amour bon marché
Elle cultive la rose, et cache les épines
Grimaçant un rictus sous le gémissement forcé

Voilà plus d'une heure que le temps s'egoute
Et qu'elle ouvre ses jambes avec dédain
Voilà plus d'une heure qu'elle embrasse les doutes
Oubliant que l'amour peut etre parfois sain

Elle attend encore et dans quelques instants
Elle devra sourire, et le remercier, mièvre
Elle devra sourire, et glaner encore de son temps
Elle devra sourire, quand rongée par la fièvre

Elle donnerai tout pour le cloitre et la sereinité
Oublier les hommes, les insensibles, les insolents
Ne plus donner son corps, ne plus rien donner
Cracher sur les justes, les normaux, les bien pensant

Tu veux etre plus à mes yeux, plus qu'un bourreau
Tu veux etre un ami, un sauveur, un mécène
Qui me salit le plus alors en toi, le vit, ou le culot

La laideur de notre union, la violence, la douleur
Les draps en semble moins blancs
Je m'en vais sale, honteuse, après ses heures
Luttant pour oublier, oublier, simplement

Je suis une pute.Et si vous avez eu mon corps
C'est bien là tout ce que vous aurez de moi, 
J'ai vu la faiblesse de l'Homme qui dort
Et la faiblesse de l'Homme qui s'émoie

Si elles m'avaient inspiré quelque tendresses,
Je ne me serai pas faites catin
Si ils avaient étés mon ivresse
Je ne me serai pas pendue, ce matin.

2

Re : defouloir 2

C'est bien ! On dirait une histoire en vers au delà d'un poème, en ayant pour récit les pensées de la narratrice, j'aime beaucoup vraiment!

Brouillard sur le cimetière
Y a des vautours juchés sur les pierres
Une bande de zombies pas chouettes
Courent après moi avec une machette

Re : defouloir 2

On retrouve là encore ton style fluide et agréable à la lecture. Le thème est bien traité.
Par contre, j'ai l'impression que ton implication "s"essouffle" un peu au fur et à mesure du poème : style de plus en plus cru maladroitement amené, apparition de petites fautes d'orthographe, des vers nettement plus courts.
La strophe à trois vers fait un peu tâche (dont le dernier vers me semble incompréhensible).
J'aime bien le dernier vers, mais son impact est amoindri par l'effet déstabilisant de ce qui le précède...

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

Re : defouloir 2

le vit  rire-1

j'aime bien, on voit pas souvent ça en poésie  rire-1

Je note le côté cru aussi

je préfère ne pas réagir au reste je ne suis pas spécialiste en la matière  cligne-1

Re : defouloir 2

J'aime bien le thème, la forme mais trop de fautes, dommage...

6

Re : defouloir 2

- un style que j'apprécie, fluide et agréable
- une façon de tourner les choses dans une grande simplicité
- depuis la moitié du poèmes (environ) par contre comme dit plus haut, j'ai aussi cette impression d'un trop court d'inspiration, un peu comme si tu t'étais forcée pour la suite.

http://img717.imageshack.us/img717/9048/sanstitre23a.jpg

Messages [ 6 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.