Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 9 ]

Sujet : La Question

La Question


Cela Vous plaît-il ?  Les tourments
De l'incertitude ont vaincu.
Je n'ai que ce doute alarmant,
Nul mortel ne m'a convaincu.

Je veux la Raison pour refuge,
Qu'on me prouve enfin que Vous n'êtes
Pas mon geôlier ni mon juge.
Ce besoin est-il malhonnête ?

Alors, pourquoi cette sanction
Du septième cercle inconnue ?
Parmi toutes mes infractions,
Soupçon n'est pas si malvenu.

Confonds-je Infini et Néant ?
Je me soumets sans indulgence
Cette énigme délinéant
Mon dénuement, mon indigence.



                                          Angemécanique

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

2

Re : La Question

A qui ce poème s'adresse t il?

Brouillard sur le cimetière
Y a des vautours juchés sur les pierres
Une bande de zombies pas chouettes
Courent après moi avec une machette

Re : La Question

à Dieu.
Je lui demande s'il existe/si j'ai tort d'en douter et d'espérer que non/si cela me destine aux Enfers

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

4

Re : La Question

merci de la réponse!

Brouillard sur le cimetière
Y a des vautours juchés sur les pierres
Une bande de zombies pas chouettes
Courent après moi avec une machette

5

Re : La Question

- J'ai relu et relu ton poème dans l'espoir de retrouver à quel auteur tu me faisais penser mais cela ne me revient pas du tout malheureusement. J'en aurais bien aimé faire la comparaison

- Sinon, à la base je n'avais pas bien comprit le sens de celui-ci, mais la réponse à ta question m'en a donné tout le sens.
- Je le trouve bien mais trop "normalisé"

http://img717.imageshack.us/img717/9048/sanstitre23a.jpg

Re : La Question

rire-1   C'est parce que t'es un moderne, alors que je vise le classique (enfin, le vrai classique).

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

7

Re : La Question

Moi j'aime beaucoup! Des questions courtes qui créent un bon rythme.

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.  » de Alfred de Musset

Re : La Question

Merci à vous deux  sourire-1

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

Re : La Question

Moi aussi j'avais des doutes sur le destinataire de ce poeme (très joli d'ailleurs) et ta réponse les a confirmé
Pour l'aspect classique ca se voit oui en effet ^^ pourras tu me dire lorsque tu en mettras de nouveau ?

Toujours aimer, toujours souffrir toujours mourir. ~ Corneille
Le vent se lève il faut tenter de vivre. ~ Valéry
Tout le malheur de l'homme vient de ce qu'il est incapable de rester seul en sa chambre. ~ Pascal

Messages [ 9 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.