Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 15 ]

Sujet : Au détour d'une après midi

Au travers de ce voile, deux ombres verticales,
S'étirent de part et d'autre, mais se réunissent en un point central.
Tous vêtus de noir, en cette ambiance rouge feutré,
Où berce les espoirs d'un goûter de jeunes débauchés.

De cette intimité manigancée, s'insufflent des gémissements,
Des mouvements de corps irréguliers, sous des caresses d'apaisement.
Non loin des lèvres se frôlent, des doigts s'entrecroisent, les pouls s'accélèrent,
Des visiteurs curieux nous dévorent des yeux dans cette étrange atmosphère.

Ailleurs le claquement des coups de martinet mordant la chaire rosie.
De cette cadence née l'humidité de cette palpitante frénésie.
Dans un coin une machine lancée à vive allure,
Halète de soif d'effort les participants à cette luxure.

Tandis qu'on empale avec de la nourriture des interstices lubrifiés,
D'autres titillent, stimulent, et s'insinuent dans des raies.
Une minute où l'on se repait pour un départ vers d'autres horizons.
Un soudain arrêt par un tir vertigineux dans un cri a l'unisson.

Rose

Dernière modification par Epine (20/12/2010 19:03:04)

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.  » de Alfred de Musset

Re : Au détour d'une après midi

J'aime bien le thème qui est, ma foi, assez peu traité,  certaines images sont intéressantes mais globalement, cela me semble maladroit, embrouillé et bref il manque quelque chose...Certaines phrases n'ont pas beaucoup de sens et il y a définitivement trop de fautes d'orthographe...même dans le titre (détour sans s)


Au travers de ce voile, deux ombres verticales,
S'étirent de part et d'autre, mais se réunissent en un point central.
Tous vêtus de noir, en cette ambiance rouge feutré,
berce les espoirs d'un goûter de jeunes débauchés.

De cette intimité manigancée, s'insufflent des gémissements,
Des mouvements de corps irréguliers, sous des caresses d'apaisement.
Non loin des lèvres se frôlent, des doigts s'entrecroisent, les pouls s'accélèrent,
Des visiteurs curieux nous dévorent des yeux dans cette étrange atmosphère.

Ailleurs le claquement des coups de martinet mordant la chaire rosie.
De cette cadence née l'humidité de cette palpitante frénésie.
Dans un coin une machine lancée à vive allure,
Halète de soif d'effort les participants à cette luxure.

Tandis qu'on empale avec de la nourriture des interstices lubrifiés,
D'autres titillent, stimulent, et s'insinuent dans des raies.
Une minute où l'on se repait pour un départ vers d'autres horizons.
Un soudain arrêt par un tir vertigineux dans un cri a l'unisson.

Rose

3

Re : Au détour d'une après midi

Je crois que je devais être très fatiguée au moment où je l'ai posté, hors mis les accents qui manquaient, je n'avais pas fait ces fautes dans d'autres lieux....

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.  » de Alfred de Musset

4

Re : Au détour d'une après midi

L'excuse.  rire-1

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Au détour d'une après midi

Même pas... Epine poste généralement des poèmes agréables à lire et où les fautes sont rares, c'est pour ça que je me suis permise de le faire remarquer pour celui-ci...

6

Re : Au détour d'une après midi

Je blague. --'

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

7

Re : Au détour d'une après midi

Alcest a écrit:

Je blague. --'

- l'excuse...

http://img717.imageshack.us/img717/9048/sanstitre23a.jpg

8

Re : Au détour d'une après midi

- Ton poème sonne comme une balade faite de délicatesse
- Il m'est très agréable de le parcourir

- Le choix des mots pour définir certaines choses me semble des plus juste et je dois dire que j'apprécie vraiment comment tu as tourné tes phrases

http://img717.imageshack.us/img717/9048/sanstitre23a.jpg

9

Re : Au détour d'une après midi

Je ne vais rien dire. neutre-2

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

10

Re : Au détour d'une après midi

J'avoue moi aussi être agréablement surprise par le thème ! On n'en parle relativement jamais! J'y aurais vu cependant plus de violence pour moins de soyeux, mais le côté sensuel qu'apporte ce poème rend ce thème du voyeurisme, du sexe un peu ambigu et donc intéressant.

Brouillard sur le cimetière
Y a des vautours juchés sur les pierres
Une bande de zombies pas chouettes
Courent après moi avec une machette

11

Re : Au détour d'une après midi

Elle a bien fait de me reprendre, c'est indéniable.  sourire-1

Concernant la tournure de certaines phrases qui peuvent sembler , en effet, manquer de sens, cela vient simplement du fait que j'avais une vision très précise de ce que je voulais dire et qu'elles ne pouvaient être dites autrement.
Je prends l'exemple de celle là:
"Tandis qu'on empale avec de la nourriture des interstices lubrifiés,
D'autres titillent, stimulent, et s'insinuent dans des raies."

Certains vont penser à l'inverse de ma vision, et qu'il y a une faute, qu'on empale pas avec de la nourriture mais qu'on s'empale sur de la nourriture. En faite c'est comme un pieu pour un vampire (ouai ok je prend toujours des exemples nullissimes) c'est pas lui qui vient s'empaler dessus mais l'objet qui l'empale. Je sais pas si j'ai été très clair surtout vu mon exemple.

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.  » de Alfred de Musset

12

Re : Au détour d'une après midi

Très agréable à lire, indeed...

"Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : 'je n'ai pas perdu mon temps'." (Pierre Desproges)

Re : Au détour d'une après midi

Effectivement, c'est un thème qui est rarement abordé .. tu le fais magiquement et en lisant tes lignes, les images défilent devant nos yeux .. la sensualité dans le voyeurisme .. ton poème est fort et j'aime les mots que tu emploies ..  ok

Vivre à même l'éternité, c'est vivre au jour le jour.

14

Re : Au détour d'une après midi

Mademoiselle a écrit:

Effectivement, c'est un thème qui est rarement abordé .. tu le fais magiquement et en lisant tes lignes, les images défilent devant nos yeux .. la sensualité dans le voyeurisme .. ton poème est fort et j'aime les mots que tu emploies ..  ok

honte  merci

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.  » de Alfred de Musset

Re : Au détour d'une après midi

Pour être original  reflechit-1 , je vais dire que j'ai été agréablement surpris par le thème.

Ensuite, pour reprendre les propos de Mademoiselle, des images se forment lors de la lecture. Pour ma part, c'était des images floues, j'ai plutôt ressenti une atmosphère, avec ses couleurs, ses sons et sont odeur. C'est donc un pari réussi !

"C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière." Edmond de Rostand
"Imperfection is beauty, madness is genius and it's better to be absolutely ridiculous than absolutely boring."   Marilyn Monroe

Messages [ 15 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.