Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 ]

Sujet : A ceux qui savent lire si bien nos poètes..

J'ai décidé d'écrire ce petit sujet aujourd'hui car je le trouve tout a fait d'actualité ce me semble quand on voit le nombre de festivals liés à la déclamation de poèmes en France. J'en ai d'ailleurs été très étonnée mais je suis ravie de voir que la poésie anime encore pas mal les spectateurs.  En effet, d'autant plus pour les poèmes classiques, la versification tient une place hyper importante. Tout le charme d'un alexandrin peut résider dans le simple fait de prononcer la voyelle "e" ou non, ou encore ajouter une diérèse ou faire la synérèse. ( par exemple : ia = ya ou ï/a) ...Enfin bref, je vais pas vous réciter pour ma part mon cours de cette année.
C'est curieux cependant de voir comme un poème peut être plus ou moins magnifique, majestueux, moderne, selon les personnes qui décident de le lire. La tonalité, le rythme, tout rentre en jeu pour offrir en plus du sens et des mots, une musicalité en relief. C'est pourquoi au sein de cet article, j'aimerais vous faire partager quelques grands noms associés  à de grands poèmes, des "écoutes" qui me paraissent formidables, et qui vous plairont je l'espère. J'espère que vous m'en conseillerez car c'est pour moi un vrai plaisir de mettre ces morceaux sur mon mp3 et de pouvoir les écouter en montagne.

1. Alors déja, le CD que je conseille, est celui de Jean Louis Trintignant qui hante le spleen d'Apollinaire, le 'mal-aimé' aux amours sublimes. La musique est une alliance d'accordéon lent et sombre aux voix tantôt rauque de Jean Louis Trintignant ou nostalgique de sa fille Marie. C'est par 'Les Colchiques' que nous pénétrons dans l'univers d'Apollinaire plein de métaphores poignantes, et plongeons dans le long et bouleversant 'Zone'... Une halte sur 'Le Pont Mirabeau' avant de s'élancer jusqu'à cette 'Voie Lactée' où reposent les 'Sept épées de mélancolie'... Viennent les mots pour 'Lou', poèmes de guerre écrits dans la boue des tranchées de 1915...

( http://www.ina.fr/art-et-culture/arts-d … re.fr.html )

2. Sur deezer aussi, j'aimerais vous faire partager le poème Une Charogne récitée par Daniel Mesguich .L'ambiance est incroyable et permet au centuple d'accéder à l'atrocité du thème du cadavre.

3. En version chanson, a écouter il me semble, je trouve que "il n'y a pas d'amour heureux" chanté par Brassens et écrit par Aragon est vraiment à entendre ou encore Gastibelza de Victor Hugo. En outre, si vous aimez les poètes espagnols de la guerre civile (Lorca, Machado), je vous conseille d'aller écouter du côté de Paco Ibanez, qui était dans les années 70 en France, un jeune hippy qui s'est intéressé au patrimoine de son pays l'Espagne durant les heures douloureuses franquistes. Il retrace avec sa guitare la mise en musique de tous  les poèmes engagés, chansons de propagandes de l'époque. C'est très émouvant.

4. En tapant Arthur Rimbaud sur deezer, vous tomberez sur un cd plutôt pas mal fait qui met en musique ses poèmes les plus connus. Je suis pas trop fan de certaines ambiances mais l'initiative donne un nouveau regard sur son oeuvre. (le bateau ivre est pas mal)
Il existe le même genre de CD pour Victor Hugo par exemple. Et en l'occurrence, sur deezer aussi. Pour Victor Hugo, j'ai adoré Je songeais pas à rose.

Enfin voila,  le choix est assez vaste mais j'espère que vous apprécierez certains.

Brouillard sur le cimetière
Y a des vautours juchés sur les pierres
Une bande de zombies pas chouettes
Courent après moi avec une machette

Messages [ 1 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.