Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 11 ]

Sujet : Epigrammes licencieux


Berthelot

Depuis que Madelon m'a vu
Porter lunettes et calotte,
Elle a secrètement pourvu
A trouver un autre pilote.


Je ne l'en trouve pas trop sotte,
Car il faut, pour vrai, confesser
Que le navire branle et flotte
Quand le mât ne peut plus se dresser.

in Cabinet satirique, 1618.




Chloris, un jour, demande à sa maîtresse,
Si l'on pavait une chambre de vits
Par où faudrait passer, à son avis,
Sur le plancher, sans que les vits on blesse.


A quoi, elle répond, comme en cela bien sage:
" Il faut lever la cotte et leur montrer le con;
Car si tous ces vits-là sont d'un naturel bon
Alors ils dresseront pour vous faire passage".


La fontaine

Aimons, foutons, ce sont plaisirs
Qu'il ne faut pas que l'on sépare ;
La jouissance et les désirs
Sont ce que l'ame a de plus rare.
D'un Vit, d'un Con, et de deux coeurs,
Naît un accord plein de douceurs,
Que les dévots blâment sans cause.
Amarillis, pensez y bien :
Aimer sans foutre est peu de chose,
Foutre sans aimer ce n'est rien.


Rousseau

Robin cherchant aventure charnelle

Pressait au bal tendron de quatorze ans

Qui sous l'habit de gente Damoiselle

Lui dit, calmez ces désir violents,

Point ne ferez ici d'exploits galants :

Mâle je suis. Robin ne se dérange

Et s'écria les yeux étincelants,

Ainsi soit-il ! parbleu je gagne au change.




Un verd-galant se confessait naguère

D'avoir réduit maintes filles aux abois.

Et des garçons, dit le moine ? Ah ! mon Père

Je ne suis homme à semblables exploits.

Tant mieux mon fils, poursuis, si tu me crois,

Dit le Pater, je te loue et pour cause :

Car si ce mal t'arrivais une fois,

Plus ne voudrais jamais faire autre chose.


Pierre Motin

Madame, je ne puis, tant ma force est petite,
Le faire en une nuit seulement que six fois ;
Si le ferais-je bien, parfois, quatre fois trois,
Quand je trouve à mon vit, un agréable gîte.
- Tout beau, tout beau, Monsieur, vous allez un peu vite,
je n'en connus jamais qui le fit tant de fois :
faites le bien trois fois, je vous en serais quitte.

"Du céleste s'éteint ma bouche ........Aller vers toi!
Du parfum le désir que j'aime.....T'étais là,
Seule au bord du ravin, tu me dis ....."On y va ?"
Toi contre moi, Moi contre toi. "

Celeste- Saez

Re : Epigrammes licencieux

rire-1


Merci Celeste !!

七転び八起き

Ichi-go
Ichi-e

http://500px.com/Kierfot

Re : Epigrammes licencieux

Excellents ces poèmes!!  sourire-1

( Quand je pense que la Chevelure de Baudelaire a été censurée...il était  soft en comparaison)


Edit: je retire ce que j'ai dit. C'est quand même "scandaleux"

Dernière modification par Angemécanique (12/08/2010 13:12:09)

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

Re : Epigrammes licencieux

mdr quoi, les poètes seraient-ils finalement des vieux pervers  rire-1

Re : Epigrammes licencieux

ça vous êtes jamais arrivé d'écrire des poèmes libertin ?

reflechit-1

"Du céleste s'éteint ma bouche ........Aller vers toi!
Du parfum le désir que j'aime.....T'étais là,
Seule au bord du ravin, tu me dis ....."On y va ?"
Toi contre moi, Moi contre toi. "

Celeste- Saez

Re : Epigrammes licencieux

non

mais faut avouer que parler de vit et de con à notre époque risque de ne point se faire en ces termes  rire-1

Re : Epigrammes licencieux

*se sent seule là *

quand j'étais ado , j'ai écris des trucs hm on va dire sensuel
mais bon ...
si vous saviez tout ce qu'on écrit les grands auteurs du siècles sur le sexe ... vous seriez étonné . Au même totre que Sade a écrit un ouvrage sur le patriotisme républicain ...

"Du céleste s'éteint ma bouche ........Aller vers toi!
Du parfum le désir que j'aime.....T'étais là,
Seule au bord du ravin, tu me dis ....."On y va ?"
Toi contre moi, Moi contre toi. "

Celeste- Saez

Re : Epigrammes licencieux

mais je t'en prie, fais nous partager tes écris sensuels  rire-1

Re : Epigrammes licencieux

Pas forcément écrit mais oui ils ont fourmillé dans ma petite tête...

七転び八起き

Ichi-go
Ichi-e

http://500px.com/Kierfot

10

Re : Epigrammes licencieux

rire-1  merci Celeste .... ( on y a tous pensé... -faites pas les innocents hein - je crois... mais les écrire, c'est une autre histoire! )

***

11

Re : Epigrammes licencieux

Celeste a écrit:

ça vous êtes jamais arrivé d'écrire des poèmes libertin ?

reflechit-1

moi je dirais plutot sensuel, ce n'est pas facile du tout! mais oui oui j'en ai ecrit!
mon poet preferé c'est Neruda et lui il est très "concret"

"Partir, c’est mourir un peu,
C’est mourir à ce qu’on aime,
On laisse un peu de soi-même
En toute heure et dans tout lieu."

Edmond Haracourt

Messages [ 11 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.