Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 15 ]

Sujet : Anencéphalé.

Anencéphale.

Dans cette nuit noire ou rien ne se finis,
Où haine et stupidité se mélangent,
De ma tombe j'observe la nature meurtrit,
Criant, hurlant, gerbant cette folie étrange.

Ce soleil à présent glacé par le mépris,
Se meurt devant la beauté immonde,
De ce monde fissuré par cette triste vie,
Écœuré de cette chaleur froide délicate.

Le malheur de l'Anencéphale,
Vivre pour respirer cet air si sale,
Anencéphale se pourrit sur les cris muets,
Des naissances monstrueuses

Et de ce sordide décor humaniste,
L'odeur morbide de ce sang moisis,
Laisse apparaître la bête néfaste.
Dans ce mon engraissé par cette misérable vie.

L'une se moque de ces limites profanées.
D'un œil vicieux cet enfant souillé m'observe,
Cette horreur bestiale nourrissant la chimère affamée,
Dans ce cercle vicieux où l'Homme crève.

Anencéphale, brûle la collection des âmes corrompues,
N'oublie pas cette mélodie que tu n'as jamais su.
A présent, je comprends l'anorexie infecte de ce corps,
Anencéphale, grandissant, voyant ta pitoyable mort.

Anencéphale, déchiré, brûlé, nécrosé.
Anencéphale, aimant, torturant, détestant,
Anencéphale, ta gueule enchainée, mutilée.
Tu te souviendras de ces monstruosités en souffrant.

Alcest.

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

heu....pourquoi ça rime, puis ça rime plus, puis les rimes reviennent mais elles ne sont plus embrassées...?
La poésie est sensée mettre en valeur la beauté des mots et de leur sens; déstabiliser la lecture ne garantie pas trop ce résultat. C'est fort dommage parce que j'aime bien le thème (même si je ne sais pas à quoi fait référence "anencéphalé", parce que l'adjectif n'a pas d'accent) et la démarche glauque qui l'accompagne.

Je pense que c'est le genre de texte qui va carrément mieux en tant que paroles de chanson.


Rhôô, ok, y a que le titre du sujet qui a un accent

Dernière modification par Angemécanique (05/08/2010 12:06:57)

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

3

Re : Anencéphalé.

Parce que la poésie à pas forcément des rimes partout, qu'il n'y a pas forcément que des rimes embrassées, car c'est comme ça la poésie.

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

4

Re : Anencéphalé.

Il est vrai que ces rimes qui parfois ne le sont pas me laissent perplexe, mais il est vrai que nous connaissons la poésie sous des formes communes...
On reconnait une poésie par son originalité et je trouve que ça marque bien ce point, ton poème est beau bien construit, malgrès ces rimes >< mais sinon je te dis qu'il est excelent et voir la poèsie sous différents angles quelque fois singulier c'est là qu'on reconnait la poésie et tu l'as compris !
Continue comme ça  ok

Dernière modification par Shoujo (05/08/2010 13:20:22)

Re : Anencéphalé.

Non, la poésie à la base a des codes (surtout la classique qui est très très prise de tête), dont au fil des époques elle s'est libérée. Il n'empêche, une certaine structure demeure. Même la poésie libre en prose.
Le fait que tu présentes le poème en strophes, dont la première en rimes, puis plus de rimes, puis à nouveau en rimes mais différentes, puis à nouveau comme la première strophe, le tout sans la moindre symétrie ou lien entre chaque strophe casse complètement la facilité de lecture (qui est inconditionnelle au poème) et tire l'écrit vers le bas, donnant une impression d'inabouti plus que de liberté.
Après, je ne dis absolument pas que le poème n'est pas bien, mais il n'est pas agréable à la lecture, ce qui est carrément dommage au vu du potentiel brut.

bisou-1  (je ne suis pas mal intentionné)

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

6

Re : Anencéphalé.

Bon alors je vais te pondre un poème bien construit alors !  rire-1

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

ok good job! j'aime bien! la dernière stophe me fait penser a du ETHS   grand-sourire-1

TROHNN (Industriel)
http://img7.hostingpics.net/pics/612714TROHNNSolariusBanneer.jpg

8

Re : Anencéphalé.

Effectivement, je m'en suis un peu inspirée surtout pour
"Anencéphale, déchiré, brûlé, nécrosé.
Anencéphale, aimant, torturant, détestant,
Anencéphale, ta gueule enchainée, mutilée."
J'aime les répetitions de mots, ça renforce le message !

Bien vu !  rire-1

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

oui c'est bien ce que je pensait, c'est le morceau hydracombustio auquel tu fait allusion si je ne trompe pas?

TROHNN (Industriel)
http://img7.hostingpics.net/pics/612714TROHNNSolariusBanneer.jpg

10

Re : Anencéphalé.

Et bien non ! Avec "Anima Exhalare" une chanson d'ailleurs exceptionnelle  amoureux-1
Avec sa rythmique "Impatient, de partir, de grandir, abndonner, l'antre baigné de fumée, baigné d'alcool" avec ces répétitions !
Et même lamélodie de la musique va bien avec mon texte je trouve !  rire-1

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

ah ok... "TOUT FAUX"  pleure-1
c'est bizarre ça m'a carrément fait penser a hydracombustio et pas du tout a anima exhalare comprends-pas-2

TROHNN (Industriel)
http://img7.hostingpics.net/pics/612714TROHNNSolariusBanneer.jpg

12

Re : Anencéphalé.

Maintenant tu connais mon secret... Je suis demasquée...  ninja

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

En tout cas j'avais visé juste quand j'ai dit que ce texte semblait plus des paroles de chanson qu'un poème ^^

"Ouvrez moi cette porte ou je frappe en pleurant"
                                                                              Apollinaire

14

Re : Anencéphalé.

Oui, je voulais d'ailleurs la mettre en chanson avec mon ex, mais je chante faux...  rire-1
Mais comme y'a pas de section pour, et bah je la met dans poésie !  sourire-1

There is a wound that's always bleeding...
There is a road I'm always walking...
And I know you'll never return to this place...

Re : Anencéphalé.

Effectivement cela ressemble plus à un - beau - texte de chanson. Malgré tout je suis assez d'accord pour le côté non respect des rêgles (en poésie).... Et s'il ne devait  avoir qu'une rêgle dans l'art en général, ce serait qu'il n'y en ait pas... Mais nos cerveaux sont fait de telle sorte que nous aimons structurer et étiqueter les choses (poésie, gothique, wave, new wave, dark wave...etc...) chacun à notre manière. C'est donc un réflexe naturel de le faire.
L'absence de rime n'empêche aucunement la poésie (cf poésie anglosaxone par exemple) bien que cela reste l'une de ses caractéristiques principales.
ça n'engage bien sûr que moi... ne voulant froisser personne

Dernière modification par darklight (05/08/2010 20:49:14)

La beauté n'est qu'une question d'angle de vue

Messages [ 15 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.