Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 8 ]

Sujet : Le jeu de la mort

Ce soir (Mercredi 17 Mars) à 20h35 passera sur France 2 le documentaire très intéressant nommé "le jeu de la mort".

Avis du Monde :
"Il faut d'emblée saluer le "fair-play" des responsables de France 2, qui proposent sur leur antenne une programmation spéciale mettant en garde les téléspectateurs... contre les dangers potentiels du petit écran. Ceux d'entre eux qui auront vu, mercredi 17 mars à 20 h 40, Le Jeu de la mort, le premier volet de cette programmation, ne regarderont plus la télévision comme avant.
Ce film, écrit et produit par Christophe Nick (Yami 2) et réalisé par Thomas Bornot, Gilles Amado et Alain-Michel Blanc, est un documentaire coup de poing. Il met en scène, de manière spectaculaire, une expérience visant à révéler le pouvoir de la télévision sur le cerveau des téléspectateurs.

Prolongé par un débat, à partir de 22 heures, il est suivi, le lendemain à 22 h 45, d'un second documentaire, de Jean-Robert Viallet et Christophe Nick, Le Temps de cerveau disponible, qui pointe les dérives de la télé française depuis les années 1980 jusqu'à nos jours.

S'inspirant des travaux de l'Américain Stanley Milgram, chercheur en psychologie sociale qui, dans les années 1960, avait conçu un dispositif pour analyser les mécanismes de l'obéissance d'un individu face à une autorité jugée légitime, Christophe Nick (à qui l'on doit notamment la série documentaire "Chroniques de la violence ordinaire") l'a transposé à l'univers télévisuel pour mesurer son emprise sur les esprits. Il a imaginé un jeu télévisé, sorte d'avatar du "Maillon faible", dont les candidats seraient amenés à torturer un des leurs .

Quatre-vingts personnes ont été recrutées pour participer à l'enregistrement d'un numéro pilote de "La Zone Xtrême", un jeu de mémoire, présenté par l'animatrice de France 2 Tania Young, où les candidats sanctionnent les erreurs de leur adversaire par une décharge électrique de puissance croissante. Aucun n'a refusé le principe même du jeu. Neuf seulement ont arrêté aux premiers gémissements du joueur, sept ont renoncé avant son évanouissement. Au total, 81 % des candidats ont été jusqu'au bout, envoyant des décharges de 460 volts au "joueur". Celui-ci était un comédien, les décharges étaient factices, mais les candidats l'ignoraient. Ils pensaient participer à un vrai jeu télévisé.

Christophe Nick et les psychosociologues (dont les recherches visent à mieux comprendre le fonctionnement de l'homme en société) qui l'ont accompagné dans ce projet ont été terrifiés par ce résultat. Les responsables de France 2 également. "La télévision peut être un instrument redoutable. On n'avait pas imaginé que ce pouvait être jusqu'à ce point-là, avoue Patricia Boutinard-Rouelle, responsable des documentaires du groupe public. Ce que montre Le Jeu de la mort sur la télévision et sur l'âme humaine fait froid dans le dos."

Pour accompagner ce programme, France 2 a ouvert sur son site un espace où des spécialistes livrent leurs réactions au Jeu de la mort. L'écrivain et journaliste Jean-Claude Guillebaud estime ainsi que cette expérience est plus évocatrice que bien des discours : "Il y a un constat, une vérification expérimentale et scientifique de quelque chose que chacun de nous pressent depuis longtemps, explique l'auteur de La Confusion des valeurs (Desclée de Brouwer, 2009). On pensait bien que la télévision mondialisée est engagée dans un processus de course à l'audience qui fait que la transgression est sans arrêt reculée. Au bout du compte, on se dit que l'ultime étape de la captation de l'audience, c'est la mort en direct."

"L'ŒUVRE" DE LA TÉLÉ-RÉALITÉ

"On voit que le dispositif d'autorité mis en place dans le cadre de cette expérience où la télévision sert de référent a une efficacité redoutable sur le principe de soumission à l'autorité appliquée aux participants", relève pour sa part le sociologue Jean-Louis Missika, qui ajoute que, selon lui, cette expérience n'aurait pas pu être menée il y a dix ans.

Depuis, la télé-réalité a fait son "œuvre", transgressant tous les tabous, comme le montre efficacement le deuxième volet de cette programmation spéciale, Le Temps de cerveau disponible. Exhibitionnisme, humiliation, sadisme, dénonciation, obscénité, cupidité, voyeurisme, pornographie ont progressivement contaminé quantité de programmes, dans le sillage de "Loft Story" (M6), qui, en 2001, a ouvert la voie, sur les chaînes françaises, à la télé-réalité.

On peut émettre des réserves sur les discours et théories relayés par ces deux films. Souligner que plusieurs des participants au Jeu de la mort ont affirmé, après coup, être allés jusqu'au bout parce qu'ils savaient que "ce n'était qu'un jeu", qu'ils agissaient forcément "pour de faux". Cette hypothèse est peu exploitée par les auteurs ; la présence d'un public, les encourageant ou les huant en cas d'hésitation, est également insuffisamment prise en compte. Cependant, malgré le côté radical des conclusions énoncées, Jusqu'où va la télé ? a le mérite de secouer le téléspectateur, dont le cerveau devrait, après cette émission, être un peu moins facilement disponible, pour reprendre une formule de l'ex PDG de TF1, Patrick le Lay."

http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2010/03/17/zone-xtreme-ou-les-dangers-potentiels-du-petit-ecran_1318784_3238.html

Voila donc compter sur moi pour etre devant le poste pour regarder tout ca . Je vais même l'enregistrer sur un dvd si quelqu'un a pas pu le voir et est tres interréssé)

http://nsa11.casimages.com/img/2009/12/10/091210090645992988.jpg

2

Re : Le jeu de la mort

Alors, alors, c'etait comment ?
Dans le meme sujet, cela me fait penser au film Live de Bill Guttentag avec Eva Mendes. Tres bon film en passant, je le conseille.

~ Être différent, c'est être intéressant.
Aimer, c'est partager cette différence avec autrui. ~

Re : Le jeu de la mort

ou le film "the box" sorti en septembre/octobre

La vie est acide comme un bain de vérité.
Les conséquences de la colère sont plus graves que les causes. - Marc Aurèle

Re : Le jeu de la mort

Ou "Acide sulfurique" d'Amélie Nothomb...

« No eternal reward will forgive us now for wasting the dawn »

5

Re : Le jeu de la mort

Devil Child a écrit:

Au total, 81 % des candidats ont été jusqu'au bout, envoyant des décharges de 460 volts au "joueur". Celui-ci était un comédien, les décharges étaient factices, mais les candidats l'ignoraient. Ils pensaient participer à un vrai jeu télévisé.

...encore heureux que c'était des comédiens avec de fausses décharges... parce que, j'espère qu'on en est pas encore au point, ou les gens ont besoin de "mort en direct" pour être attirés à regarder telle chaine plutôt qu'une autre...

c'est un peu inquiétant quand même, qu'autant de gens soit allés jusqu'au bout, et surtout que des gens ai acceptés d'y participer... ça me choque.

Sinon, ça a donné quoi ?! ( j'ai pas de télé moi... )

***

Re : Le jeu de la mort

En fait c'était l'expérience de milgram réadapté pour prouver le pouvoir de la télé sur les personnes et le public .
C'etait ...effrayant .
Dans l'expérience de Milgram il avait été prouvé que 60% des gens obéissaient à une pseudo autorité pour ce qui etait de donner des coups de jus à un pauvre inconnus.
Et bien ce chiffre va jusqu'a 80 % lorsque l'on est sur un plateau télé en live. Et le public aussi est dans l'histoire car la production à fait appel a une entreprise de public de jeu télé et ils ont eut 20 groupes de 100 spectateurs sur le plateau télé ...et bien aucun membre  du public n'a reagit ...tous on été moutonnée par le chef de salle °applaudissement°.
Mais ces résultats ne sont pas si étonnant avec l'émergence de télé réalité toujours plus extreme...qui n'a pas vu Jackass ...
de plus en plus de jeunes font des videos a la jackass chez eux uniquement pour passer dans l'émission ! Et on aime ca !
Qui ne regarde pas video Gag ? Avec les enfants qui tombent , les chiens qui se prennent des vitres?
Au Japon , on va même jusqu'à torturer les candidats aux grands rires des publiques ...

http://nsa11.casimages.com/img/2009/12/10/091210090645992988.jpg

Re : Le jeu de la mort

À lire sur le "même" thème :
Running man de Richard Bachman (Stephen King)

"Dans les États-Unis de 2025, devenus une dictature, un jeu fait fureur: La Grande Traque. Un participant doit, durant trente jours, échapper aux tueurs qui le poursuivent, aidés par la population qui est encouragée à donner sa localisation.

Pour sauver sa fille de dix-huit mois, malade, et payer le traitement nécessaire, Ben Richards, chômeur, se présente aux sélections pour ce jeu et est accepté. Commence alors une longue traque à travers tout le pays."

Ou encore "Marche ou crève" toujours du même :

"Comme tous les ans se tient la Longue Marche : cent jeunes volontaires entament une marche à travers l'Amérique. Encadrés par des militaires chargés de leur sécurité et de leur approvisionnement en vivres et en eau, les concurrents doivent marcher jour et nuit, sans interruption pour quelque motif que ce soit ; l'interdiction de s'arrêter est formelle, sous peine d'être « éliminé ». Le dernier debout (vivant) est déclaré vainqueur..."

Dernière modification par Kierfot (19/03/2010 13:25:12)

七転び八起き

Ichi-go
Ichi-e

http://500px.com/Kierfot

Re : Le jeu de la mort

voir aussi les films Live (avec eva mendes) et 13 tzameti: effrayant!

Messages [ 8 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.