Vous n’êtes pas identifié. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.


Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 5 ]

Sujet : Le sang de mon amant

Rare sont les "poèmes" que j'écris...
mais en voilà déjà qq'es uns

le sang de mon amant

Je me suis éveillée
Maculée de la tête aux pieds
Tachée de sang séché
Le tien, pauvre et beau benêt!!!

Tu gis là entendu sur mon lit
Le corps nu ,sans vie
On c’est connus la dernière nuit
Pour ton malheur, tu m’as suivie

Allongé comme un dormant,
Baignant dans une mare de sang
Tu as eu le bonheur ,pour un instant
D’avoir pu être mon amant,
De goûter au plaisir de mes dents

De mes crocs, ta gorge j’ai déchiqueté
De mes ongles ,ton abdomen , éventré
En ai, ton cœur extirpé,
Pour ensuite m'en délecter

Personne d’autre que moi tu n’aimeras
Ta dernière nuit, tu l’as eu dans mes bras
Plus jamais tu ne t’éveilleras
Pour l’éternité, tu es à moi

____

Pauvre mortelle

Fuis pauvre mortelle
avant que je ne t'attrape
et que de mes dents cruelles
ta belle gorge je ne happe

Fuis pauvre mortelle
Coure, ne t’arrêtes pas
va vers cette chandelle
Qui luis dans la nuit là bas

Fuis pauvre mortelle
Ne regarde pas en arrière
Cache toi dans cette tonnelle
Tu y feras ta dernière prière 

Fuis pauvre mortelle
Sans doute le sais tu déjà
tu auras beau fuir belle donzelle
Cette nuit  tu mourras
===============

viens là pauvre mortelle
offre moi ta gorge gracile,
que j'étanche ma soif éternelle
de ta vie si fragile....

Viens là pauvre mortelle
Abandonne toi à moi
Arrache tes belles dentelles
Monte moi ton émoi

Viens là pauvre mortelle
Frémis sous mes mains
Ouvre te belles prunelles
Regarde celle qui te boira jusqu’à ta fin

Viens là pauvre mortelle
Dans mon cou plante tes dents
Deviens à ton tour  immortelle
Repais toi de mon sang….

===============

Volons belle immortelle
Dans la nuit noire étoilée
Rejoignons ma tourelle
Notre demeure pour l’éternité

Volons belle immortelle
Enlaçons-nos corps de sang gorgés
Aimons nous belle donzelle
Comme personne ne nous a aimés

Volons belle immortelle
Vers des plaisirs  inconnus
Offre moi ton corps de jouvencelle
Et ton fruit jusque alors défendu

Volons belle immortelle
Maintenant que nous sommes unis
Donner notre baiser  mortel
À d’autres amants enlacés dans la nuit

__________________

Marionette

Petite marionnette, faite de bouts de bois
On tire tes ficelles, quand on a besoin de toi
Après la représentation, bien vite tu es oubliée
On te met de côté, pour te remplacer par un nouveau  jouet

Pendant des mois on t’a baratinée
Passé des jours entiers à t’endormir
Te faire croire qu’à toi on s’intéressait
Pour à la fin, ton esprit démolir

Petite marionnette sans  âme
La vie avec toi est bien infâme
Tu n’est qu’un pantin désarticulé
Les hommes pour toi n’ont aucune pitié

L’espace d’une journée et d’une nuit
Tu as entre-aperçu , ce que ne sera jamais ta vie
Le rideau est tombé pour la dernière fois
Sur ta pauvre existence, petite marionnette de bois
____________

Triste Clown

Le clown n'a plus envie de rire
Ses yeux remplis de larmes
Reflètent sa volonté de mourir
Par une pendaison ou bien une arme

Une balle dans la tête,
Des éclaboussures de sang
Arrêteraient ce faux-semblant de « fête »
Que fut sa vie jusqu'à présent

La comédie qu'il a dû jouer
Serait alors à tout jamais terminée
Une dernière pirouette ensanglantée,
Le voilà débarrassé de son « masque » à tout jamais

Son maquillage par les larmes délavé
Coulerait, à son sang se mêlerait
Laisserait apparaître son doux sourire
Sur son visage après son dernier soupir
_____________

Fleur de Poubelle

Je suis sans doute une de celles
Qu'on ne mène pas devant l'autel
On me ramasse dans une ruelle
Pour au petit matin, me jeter dans une poubelle

Je ne suis qu'à vos yeux
Une fille ô combien facile
Sans aucun intérêt pour vous messieurs
Qui cassez mon âme si fragile

Ne suis-je donc pas en droit
D'être aimée uniquement pour moi
De ne plus être qu'une « fille de joie »
Que vous prenez pour passer vos émois

Mon rêve est d'être aimée
Par celui qui en toute sincérité
Me dira des mots réels
Qui me feront quitter ma ruelle

À son bras et pour le restant de ma vie
Je veux quitter mes "habitudes" si pourries
Aller de l'avant , me sentir aimée
Ne plus jamais être cette traînée
____________

Prince des mille et une nuits

Sa peau aux reflets satinés
Est un doux appel à la volupté
La sentir, la goûter et caresser
Sera un jour, peut-être, une réalité

Sa bouche sensuelle, ébauchant un sourire
Éveille en moi ce doux sentiment de désir
Que l'on exprime par de profonds soupirs
Lors d'une longue nuit de plaisirs

Sa suave voix de velours
Donne envie de lui faire l'amour
Intensément, jusqu'au petit jour
Sans détour, ni lui faire la cour

Ceci est votre portrait mon tendre ami
Mon beau prince des mille et une nuits
Infiniment, je vous remercie,
D'ainsi illuminer ma triste vie

Respecter l'autre, c'est le considérer en tant qu'être humain et reconnaître la souffrance qu'on lui inflige...

Re : Le sang de mon amant

Beh je les trouve supers sauf triste clown j'ai pas accroché mais dans l'ensemble ils sont supers, fluides agréables à lire car simples. Continue  !!

http://www.toile-gothique.com/forum/img/attached/4-a-1251375038.gif

Re : Le sang de mon amant

je n'écris que quand je suis inspirée et ce n'ets vraiment pas le cas en ce moment

en tout cas merci sourire-1

Respecter l'autre, c'est le considérer en tant qu'être humain et reconnaître la souffrance qu'on lui inflige...

Re : Le sang de mon amant

Beh de rien ca fait plus d'1 an que je suis plus inspiré donc j'écris plus ya des périodes comme ça

http://www.toile-gothique.com/forum/img/attached/4-a-1251375038.gif

5

Re : Le sang de mon amant

Pas mal !!! même très bien pour certains!!!
('tention à l'orthographe langue-1...oui je sais tais-toi Nyuu^^)

Messages [ 5 ]

Pages 1

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir répondre

A voir également...



Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable. Déclaration CNIL n°1212152. .

Currently installed 10 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.